Octobre Rose 2021

Octobre Rose 2021

Comme chaque année la campagne de lutte contre le cancer du sein se déroulera du 1er au 31 octobre 2021. C'est l'occasion d'informer, de sensibiliser sur cette maladie et sur la nécessité d'un dépistage précoce, mais aussi de récolter des fonds pour la recherche.

Publié le 23/09/2021

Comme chaque année la campagne de lutte contre le cancer du sein, Octobre Rose, se déroulera du 1er au 31 octobre 2021.
C'est l'occasion d'informer, de sensibiliser sur cette maladie et sur le dépistage précoce, de récolter des fonds pour aider la recherche et les soignants et de mettre en lumière toutes les personnes qui combattent cette maladie.

La campagne sera lancée le 26 septembre avec l'illumination de la Tour Eiffel en rose pour se mettre aux couleurs de l'évènement.

Le cancer du sein est une tumeur maligne qui touche la glande mammaire et qui peut propager les cellules cancéreuses dans l'organisme créant ainsi des métastases.
1 femme sur 8 risque de développer un cancer du sein, le dépistage précoce est essentiel, indispensable pour sauver des milliers de vie. Cette nouvelle campagne mettra l'accent sur ce dépistage précoce.
Grâce à lui la moitié des cancers du sein sont décelés alors que la tumeur n'a pas atteint 2 cm, pris ainsi à temps les chances de guérison augmentent fortement et les traitements sont beaucoup moins lourds.

Il existe différents modes de dépistage : l'auto-examen à réaliser soi-même une fois par mois de préférence après les règles qui consiste à palper l'ensemble du sein par mouvements circulaires du bout des doigts ainsi que la zone entre le sein et l'aisselle, pour déceler une éventuelle grosseur qui peut être douloureuse ou pas, à presser délicatement le mamelon pour vérifier la présence d'écoulement liquide, et à surveiller l'aspect de la peau, la présence de plis, de crevasses, de peau qui pèle devant vous mener à consulter.
Une consultation annuelle chez votre gynécologue permettra de faire un examen plus poussé des seins, de prescrire une prise de sang, une mammographie (généralement à partir de 50 ans mais que le gynécologue peut prescrire plus tôt selon les cas, même dès l'âge de 18 ans).

Le dépistage organisé est programmé chez les femmes à partir de 50 ans et jusqu'à 74 ans tous les 2 ans, il consiste en un bilan sénologique comportant une mammographie couplée avec une échographie mammaire et un prélèvement éventuel en cas d'anomalie détectée, prélèvement pour analyse au microscope qui peut se faire par cytoponction ou par biopsie.
Ce dépistage est totalement pris en charge par l'assurance maladie.
Des nouvelles techniques telles que scanner, IRM peuvent être utilisées en cas de diagnostic difficile, ou encore l'utilisation d'un mammotome, appareil permettant la réalisation de biopsies larges du sein avec précision et facilité.

Les facteurs de risque de développement d'un cancer du sein sont divers : l'âge, les antécédents familiaux ou encore des facteurs génétiques, dans ce cas en présence de plusieurs cas de cancer dans une famille, une consultation oncogénétique peut avoir lieu qui consiste en une prise de sang et un questionnaire, qui permettra d'identifier les femmes à risque élevé afin d'adapter une prise en charge.

Tout au long de ce mois d'octobre vous avez accès à des vidéos de sensibilisation, des brochures d'informations, la vente de ruban rose - symbole mondial de la lutte contre le cancer du sein - chez les partenaires de la campagne, une collecte de dons est en place depuis le 4 janvier 2021, vous pouvez faire un don en vous connectant sur le site cancerdusein.org, des manifestations ont lieu dans toutes les villes de France (Odyssea Paris, Triathlon des Roses, Race for the Cure 2021).

Tout ceci permettra de récolter des fonds, c'est important, depuis 2004 avec notamment les prix Ruban Rose qui récompensent médecins, chercheurs ou équipes, la récolte de ces dons de particuliers et de bienfaiteurs a permis de verser plus de 3,3 millions d'euros à la recherche.

Il faut continuer et faire toujours plus, parlez-en autour de vous !